Knowtex Blog

Détournements laborantesques

Le 30 mars 2011 par Benjamin Le Quéré

Vous avez pu le remarquer à l’occasion, j’aime bien les petites escapades humoristiques que font les chercheurs, probablement parce que j’aime bien savoir qu’ils ne se prennent pas (toujours/trop) au sérieux. Bref, je suis friand des petites parodies concoctées dans les laboratoires!

Ha ça! Vous verrez que pour faire les clowns dans le labo, y a du monde ! Ces jeunes, ça chorégraphie, ça répète, ça filme et ça monte, mais pendant ce temps la science n’avance pas! Voici donc ma petite sélection pour animer votre weekend, vaguement par ordre de préférence ; faites chauffer la box, vous allez avoir besoin de bande passante!

Commençons avec une vidéo qui a largement circulé ces dernières semaines, « Bad Project », inspiré de « Bad Romance » par Lady Gaga, avec une réalisation remarquable. Petit décryptage : Lady Science aimerait bien finir sa thèse en moins de 5 ans, avoir un métier et une vie. Pour cela, l’idéal serait de publier ses travaux dans Cell, la plus prestigieuse des revues de biologie cellulaire. Mais tout ce qu’elle a sous la main est un « mauvais projet » laissé par un doctorant qui vient de quitter le laboratoire…

Cette fois-ci, c’est lady Gaba, du petit nom de l’acide gamma-aminobutyrique bien connu des neurobiologistes, un neurotransmetteur dont le rôle est d’inhiber les neurones du cerveau. Vous verrez que… hum! ce n’est pas précisément l’inhibition qui caractérise nos jeunes chercheuses! On appréciera également l’addition d’images de neurones et d’oscillogrammes qui donnent une couleur très « recherche » à l’ensemble.

Voici maintenant une petite chanson sur l’air de « California Gurls » (sic) de Katy Perry à la gloire des étudiants en pharmacie. Mais ils font de la bactério, des antibiogrammes, alors ça va :

Sur l’air de « Short Skirt, Long Jacket » de Cake, une petite romance laborantine… une interprétation de bonne qualité et fidèle à l’original.

Voici un détournement de « We R Who We R » de Ke$ha, où il est question d’astrobiologie (et donc de procaryotes -otes -otes), avec presque moinsde paillettes et d’auto-tune que dans l’original.

Encore une reprise de Lady Gaga ? L’atmosphère pénitentiaire du clip original est assez bien rendue dans le contexte du laboratoire (sit down! you’re lucky you have a chair! il s’agit bien d’un thésard)… mais la bande son manque un peu de punch (mixage à revoir?).

Restons dans la même veine, même chanson, mais côté étudiant(es), court vêtues, maquillées comme des voitures volées, mais c’est le style qui veut ça :

Un grand classique : l’adaptation de « Hotel California » pour un observatoire situé sur une île hawaïenne (j’en avais déjà parlé ici, non?).  Musicalement, c’est très fort.

Et de la même équipe, « born to heterodyne »!

Voici ensuite une chanson illustrée plutôt qu’un clip, au titre parlant : I will survive (grad school).

Et pour finir, deux morceaux de rap pédagogiques sur la biologie structurale et la PCR :

Si vous avez des suggestions, les commentaires sont ouverts !

>> Billet initialement publié sur le Bactérioblog

1 commentaire

  1. Philippe Cosentino le 01 avril 2011 à 21:58

    Très drôle. Je les trouve si attachants tous ces étudiants/doctorants …

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA