Knowtex Blog

ICI Montreuil, le creative space XXL

Le 6 août 2013 par Alice Albessart

En janvier 2013, aux portes de Paris, est apparu ICI Montreuil, un « creative space collaboratif et solidaire » de 1 700 m² dédié aux entrepreneurs de la création. Rencontre avec le co-fondateur Nicolas Bard.

Peux-tu nous raconter comment est né le projet ICI Montreuil ?

J’ai travaillé pendant dix-sept ans dans le milieu de la publicité, sur les plannings stratégies, la conception de filiales anglo-saxonnes, puis j’ai fait du consulting en indépendant. Ma femme était directrice d’agence de banque de réseaux. En 2008, nous sommes devenus parents et on a eu envie de quitter nos emplois respectifs pour trouver une activité professionnelle qui nous rende heureux tous les deux et qui nous permette de nous rapprocher des créateurs tout en mettant en avant la ville de Montreuil où nous vivons depuis plus de dix ans.

On a commencé par créer la marque Made In Montreuil qui fait la promotion du meilleur de la création montreuilloise dans tous les domaines. On a ouvert une page Facebook mettant en avant les créateurs pour leur offrir un espace de connections avec les habitants. Le succès a été immédiat : on a eu plus de 3000 fans au bout de seulement 3 mois.

Facebook nous a permis de vérifier l’intérêt porté à notre initiative. On est alors passé à une nouvelle étape en éditant un guide gratuit des créateurs de Montreuil, entièrement pensé, fabriqué et édité à Montreuil avec l’appui financier de 17 annonceurs. Ce guide a ensuite débouché sur l’édition d’un beau livre proposant les portraits de 93 créateurs montreuillois, les Quatre-vingt treize Incontournables.

Les rencontres et discussions qui ont eu lieu autour de la création du guide et du livre nous ont permis d’identifier les besoins de ces créateurs et ont conduit à l’idée de créer un lieu dédié à la création.

Justement est-ce que tu peux nous en dire plus sur ce lieu ?

On voulait créer une filière de production, d’où le choix du nom « Made In Montreuil ». Quand on a imaginé le lieu, on ne l’a pas pensé comme un espace de coworking puisqu’on a découvert le coworking qu’au moment du financement du projet. On s’est plus inspiré de modèles de makerspace ou de creative space comme il en existe à Brooklin ou plus près de nous à Berlin. Ce n’est pas un lieu de travail mais un lieu de création et de production destiné à des artistes et des artisans qui ont besoin d’outils et de machines.

Les 1 700m² comprennent des ateliers partagés pour des plasticiens, la création de bijoux, le travail du bois, du métal, du textile, deux studios de photo, un atelier de montage vidéo, un atelier de gravure et sérigraphie, un espace de fabrication numérique, mais il y a aussi une boutique, un espace d’exposition et un restaurant.

On voulait que les créateurs trouvent tout sur place, qu’ils aient la possibilité de monter leur projet de A à Z. Qu’ils puissent produire des prototypes ou de petites séries sur place et surtout supprimer les intermédiaires entre création et vente. On est là pour développer l’activité économique de nos résidents.

Comment se crée l’écosystème d’ICI Montreuil ?

ICI Montreuil est une société coopérative d’intérêt collectif formée par 15 actionnaires, tous liés à Montreuil, parmi lesquels un traiteur, une galeriste, l’agence Uzful, la marie et l’agglomération de Montreuil

On ne travaille qu’avec des entreprises montreuilloises, que ce soit le fournisseur Wifi, l’entretien des locaux, le mobilier… On a mis en place un rendez-vous hebdomadaire : le visiteur du jeudi. Chaque jeudi midi un non résident vient présenter sa start-up ou son offre de service (cityzencar – aujourd’hui buzzcar -, Lemon Way, bulbintown, KissKissBankBank…). Il faut créer un écosystème pour qu’un lieu comme celui-ci fonctionne. Il faut aussi créer du passage, d’où l’importance du restaurant, de la galerie et de la boutique qui sont des espaces ouverts au public. Sans oublier l’organisation d’événements, la création de partenariats, la création de services à destination des résidents par les entreprises montreuilloises…

Peux-tu nous présenter la communauté impliquée dans un tel lieu ?

Aujourd’hui on peut distinguer deux communautés, celle de Made In Montreuil et celle d’ICI Montreuil qui cible plutôt des indépendants et qui est plus orientée vers les entreprises. ICI Montreuil est surtout suivi par des gens qui s’intéressent à la co-consommation, à la fabrication numérique, au coworking, ce qui peut être paradoxal puisque ICI Montreuil est un lieu de conception et de production.

A l’heure actuelle on compte 95 membres, et près de 600 pré-insciptions. Il y a 50% de montreuillois, 30% de parisiens et 20% qui viennent des villes limitrophes. Tous des travailleurs indépendants qui ne veulent plus être isolés. Il se développe une communauté d’entraide simplement par l’échange de contacts ou de conseils techniques. On voit émerger trois profils types : ceux qui sont en reconversion, qui ont une activité « alimentaire » et viennent quelques jours par semaine ou par mois pour développer leur propre projet, ceux qui ont déjà le statut d’indépendant mais font de la production pour des marques alimentaires et ceux qui vivent de leur créations.

Actuellement pour gérer l’espace, nous sommes trois : Christine est à la direction artistique et François est directeur technique, il s’occupe aussi des connexions entre les membres au niveau des ateliers. On envisage d’agrandir l’équipe d’ici la fin de l’année notamment pour animer la communauté de résidents qui commence à se construire et pour m’aider sur la mise en place et le suivi des formations.

Quelle est la prochaine étape ?

Il nous reste à finir d’ouvrir le bas. On a déjà ouvert les ateliers bois, métal, textile et cuir. Des artisans, menuisiers, ébénistes, tailleurs, tapissiers sont venus agrandir la communauté déjà présente des coworkers, plasticiens et bijoutiers. Il reste à installer la gravure et les studios photos.

Quand tout sera ouvert, il aura un gros travail à mettre en place en termes de formation(s). On souhaite en ouvrir une vingtaine, notamment en communication et marketing, pour permettre aux adhérents de devenir autonome dans la conduite de leurs projets. Des formations pour apprendre à gérer son e-reputation et à gagner du business grâce à Twitter ont déjà été organisées. Seront également proposées des formations de type loisir créatif et des séminaires destinés aux entreprises qui permettront aux adhérents qui ont une expertise de donner des cours et d’être rémunérés pour cette activité. Reste également à ouvrir le restaurant et la boutique.

ICI Montreuil doit être identifié comme une filière de production, un lieu incontournable pour les créateurs. Ce doit avant tout être un lieu d’expérience(s).

>> Illustrations :Jean-Fabien et Ici Montreuil (Facebook)

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA