Knowtex Blog

La Rotonde : un réseau et des productions

Le 2 décembre 2010 par Marion Sabourdy

Le site internet de La Rotonde est incontestablement beau. Mais cette recherche graphique aurait tendance à camoufler les autres sites créés par le CCSTI, qui tissent petit à petit une toile où viennent se fixer tous les acteurs de la culture scientifique et technique dans la Loire. Parmi ces sites : R² sciences 42, créé en 2008, dont le nom évoque le réseau et les ressources (RxR = R²) autour des sciences dans le département de la Loire (42).

Julie Fortin, présente à La Rotonde depuis cinq ans, est responsable des activités autour de ce site. La jeune femme est géographe de formation et titulaire d’une maîtrise en sciences de l’environnement (1). « Pour relancer le réseau de nos partenaires, nous nous sommes inspirés de l’ouvrage Éprouvette écrit par l’ancien directeur Hervé Jacquemin en 1999 » indique la jeune femme.

À partir de ce guide de la CSTI de la Loire et en compagnie d’une stagiaire, Elodie Leconte, elle a réactualisé les adresses et activités des acteurs (2) et les a numérisées sur le site R² sciences 42.« Nous avons également procédé à une enquête auprès d’eux pour savoir s’ils connaissaient La Rotonde et connaître leurs attentes en termes de formation, de communication et de mise en réseau ». Le résultat : une carte interactive, très prisée, des ressources et des acteurs – environ une centaine – qui permet au public de préparer ses sorties et aux professionnels de monter des projets en commun.

Combiner vulgarisation et réseautage…

Accompagnant cette carte, un agenda des événements autour de la CST dans le département de la Loire. La carte comme l’agenda sont collaboratifs. Chaque acteur peut créer une fiche sur sa structure (infos pratiques) et ajouter un événement sur l’agenda.

« Les grosses structures, comme le Planétarium, qui ont déjà une stratégie de communication, l’utilisent moins. Ils se contentent de m’envoyer leurs informations par mail. En revanche, les petits musées techniques presque anonymes sont moteurs car ce site est une vitrine pour eux. J’ai en tête l’exemple des dynamiques responsables de la Mine d’or de Bissieux à Saint-Joseph ».

L’utilisation de la carte interactive ne paye pas de mine et pourtant « nous sommes les seuls en France à l’avoir développé, indique Julie, la Normandie a une carte semblable mais moins complet que le nôtre car nos reportages TV et radio viennent enrichir les descriptions des acteurs depuis trois ans ».

Un CCSTI tête de réseau

Depuis 2006, La Rotonde est moteur dans son département, en organisant une fois par an une journée de rencontre entre acteurs de la Loire et en dynamisant le réseau avec des événements. « Lors de la Fête de la Science, il y a eu une trentaine de manifestations pour environ 80 projets ».

Cette année, La Rotonde a également co-organisé l’École d’été des CCSTI Rhône-Alpes, avec le service Science et Société de l’Université de Lyon, sur le thème des Cafés des sciences. « Nous souhaitons développer des activités dans la plaine du Forez, une zone très rurale ».

La Rotonde est par ailleurs moteur dans la formation de formateurs à la médiation et la vulgarisation scientifiques. « Nous travaillons avec les médiathèques, les fédérations d’éducation populaire, l’Université Jean Monnet et les élèves ingénieurs ou doctorants de l’École des Mines ».

La CST, les médiathèques, les sons et les images

Concernant les médiathèques, le CCSTI participe au projet « Couleurs du Monde », un prix de littérature jeunesse du département de la Loire. « Pendant une année, des enfants de 8 à 12 ans découvrent huit albums jeunesse et développent des activités culturelles et scientifiques autour de ces ouvrages ».

Le personnel de La Rotonde, qui fait partie du comité de pilotage du projet, propose une journée de formation pour la trentaine d’animateurs sur la culture scientifique et technique et met en place des malles pédagogiques autour des sujets traités. Selon Julie, « les animateurs s’ouvrent aux sciences et aiment beaucoup nos formations ».

Autres initiatives : les productions audiovisuelles sur la recherche, l’innovation et la culture scientifique dans la Loire. La journaliste Christine Berton, formée aux techniques de radio et de vidéo s’occupe notamment des sites Carbone 42, Tramweb et plus largement des thématiques Science & Société.

Ne venant pas du monde scientifique, elle avoue pourtant ne pas avoir de difficulté d’adaptation avec ce monde des sciences. « Ma position est celle du public curieux. J’ai pour principe de contextualiser la situation pendant que je pose ma question. Ainsi, l’auditeur a les clés pour comprendre l’entretien ».

Carbone 42 est un magazine télévisé composé de deux reportages par mois sur les acteurs départementaux (en entreprise, dans les laboratoires ou dans les collèges lors des actions pédagogiques) et de « La Boîte à Bidouilles », une expérience de physique ou chimie avec des objets du quotidien, scénarisée et filmée dans des cadres variés (par exemple dans les serres municipales) (3).

« L’idée est de donner une perception du territoire à travers les sciences et techniques, précise Christine, voilà pourquoi nos vidéos, que je réalise avec Guillaume Desbrosse, ne se situent pas dans l’actualité : elles ont une plus longue durée de vie ». Les productions vidéo de Carbone 42 sont également diffusées sur les télévisions locales TL7 et Cap Canal, sur le compte Dailymotion de Carbone 42 et sur la webTV universcience.tv.

Quant à Tramweb, il s’agit d’une webradio du monde de la recherche, spécialisée dans les sciences humaines et sociales (SHS), même s’il lui arrive de basculer parfois dans les sciences dures. « Les SHS donnent moins prise à l’image. On est plutôt dans l’idée, le concept, analyse Christine, voilà pourquoi nous souhaitons aller au-delà des reportages télévisés de 6 minutes en développant plutôt des interviews audio ». Avec à terme un projet de diffusion sur une des radios locales.

Notes

  1. Julie a d’abord travaillé au Centre SITE (Sciences, Informations et Technologies pour l’Environnement) de l’École des Mines. Ses activités étaient ciblées autour de l’aide à la décision et de l’ingénierie environnementale (sciences, NTIC, gestion des déchets, chaîne de production)
  2. Parmi les partenaires de La Rotonde : l’Université Jean Monnet, le Planétarium, le Musée d’Art et d’Industrie, le Musée de la Mine, l’Ecole nationale supérieure d’Art et de Design, l’Ecole nationale supérieure d’Architecture de Saint-Etienne, la Cité du Design…
  3. Au départ, Carbone 42 était une émission tout public de la télévision locale TL7, financée par le Conseil général. Suite à la révision des programmes par la chaîne, Carbone 42 est devenu un format de 6 minutes. Réalisateurs : Christine Berton et Guillaume Desbrosse.

>> Illustrations : Licence CC, CCSTI La Rotonde – École Nationale Supérieure des Mines de Saint-Étienne

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA