Knowtex Blog

Le datajournalisme en 10 sites

Le 22 juillet 2011 par Gayané Adourian

Pour nous, Lift France c’était surtout des rencontres sympathiques. Après Geoffrey Dorne et Daniel Kaplan, rendez-vous avec Nicolas Kayser-Bril, l’un des premiers data-journalistes français qui a fortement contribué à populariser cette pratique. Le matin même, il offrait une masterclass sous forme de bilan un peu mitigé en revenant sur un an de datajournalisme. Bilan : beaucoup en ont parlé, peu l’ont fait.

En parallèle, sur Twitter, je suis depuis un petit moment Karen Bastien, journaliste et notamment cofondatrice de Terra eco, qui réalise une veille exemplaire sur le sujet, à la fois sur Storify et sur Scoop.it. L’idée est arrivée très vite. Et si on faisait un Top 10 des sites de référence en datajournalisme ? En suivant, la pyramide inversée du datajournalisme, formalisée par Paul Bradshaw, elle nous propose ses sites de référence qui donnent quelques clés pour gravir cette nouvelle pyramide de l’information !

1. Journalism in the age of data
Geoff McGhee, journaliste américain spécialisé dans la datavisualisation, nous offre là une très belle enquête (en vidéo) sur l’éclosion du datajournalisme. Un an de travail, une mise en bouche – en anglais – passionnante. En plat principal, n’hésitez pas à dévorer les conférences données par Hans Rosling, expert de santé publique et « data-visionnaire », à TED.
> Twitter

2. Data Store du « Guardian »
« Facts are sacred », la baseline est cash. Le quotidien britannique est aujourd’hui LE média pionnier du datajournalisme. Dans cette partie du site sont rassemblés les enquêtes, les bases de données, les visualisations interactives et les coulisses de ce travail. Avec modestie, Simon Rogers – l’homme aux « data-manettes » – partage ses questionnements, ses essais et invite les internautes à poster leurs visualisations sur le Flickr du Guardian Datastore.

A noter également la section du New York Times consacrée à sa recherche et développement :, ainsi que les infographies détonnantes de Good magazine :
> Twitter

3. DataMarket
Lancé en mai 2010 depuis l’Islande, DataMarket est un portail regroupant des statistiques issues d’organisations internationales et d’entreprises (Banque mondiale, Eurostat, BP, FMI, ONU…). « The place to be » pour effectuer vos recherches de données – il annonce 100 millions de séries – et les extraire dans des formats exploitables (lefichier CSV est gratuit, mais l’excel est payant…) D’autres portails proposent des services équivalents. Ainsi, Gapminder, le site de l’incroyable Hans Rosling, permet également d’animer les données chiffrées. De son côté, Visualizing offre une recherche thématique efficace.
> TwitterFacebook

4. Many Eyes
Quand les ingénieurs d’IBM se mettent au service du grand public, cela donne Many Eyes. Du classique diagramme ou « camembert » jusqu’aux arborescences plus élaborées, le site propose un large choix de représentations graphiques des données et la possibilité de les exporter directement sur votre site (« The Guardian » l’utilise régulièrement). C’est un deal donnant-donnant : toutes les données et les visualisations que vous génèrerez grâce à Many Eyes restent accessibles sur Many Eyes. Côté outils, ne pas rater également l’incroyable travail de recensement et de tutoriels disponible sur Visualising Data.

5. Data News
Si le datajournalisme est d’actualité, c’est aussi parce que la base de données sur laquelle il s’appuie s’agrandit grâce au mouvement d’open data. Pour suivre cette libération des données, en France et dans le monde, la veille de Data News est précieuse. Il a été créé par le site d’info StreetPress et le portail de données Data Publica à explorer sans modération.
> Twitter (et @datapublicatwit) – Facebook

6. Get the Data
Dans ce grand maelstrom de données, on se trouve parfois coincé, embourbé avec un outil, bloqué dans sa recherche de données. On est alors bien content d’entrer en relation avec la communauté des data boys and girls. Une partie d’entre eux se retrouve sur Get the Data, un forum de questions-réponses auto-régulé par ses membres. Pour aller plus loin dans la science de l’exploration des données, tous les blogs sont recensés ici.

7. FlowingData
La question de la datavisualisation est au cœur du datajournalisme, car c’est elle qui permettra aux data d’atteindre le plus grand nombre (cette affirmation n’engage que moi, elle divise la communauté des data :) ) Autrefois flanqué du nom « infographie », c’est un domaine qui a complètement explosé ces dernières années. Pour en suivre toute l’actualité et ainsi se « faire l’œil », plongez dans Flowing Data, développé par un étudiant d’UCLA, Nathan Yau. D’autres portails ou blogs se font l’écho de cette richesse visuelle comme Visual Complexity ou encore Chart Porn.
> TwitterFacebook

8. Information is beautiful
Voici le site de David McCandless, le Britannique qui a révolutionné la dataviz en prouvant que les journalistes pouvaient s’en emparer. Après vingt ans de rédactions, il a découvert au cours d’une enquête sur les évolutionnistes et créationnistes qu’elle était plus compréhensible sous forme de graphe que sous forme d’écrit. Depuis, il a abandonné le clavier des lettres pour la palette graphique et avec des formes simples, raconte la complexité du monde. Retrouvez les autres stars de la datavisualisation sur le site du festival EYEO.
> TwitterFacebook

9. Open Heat Map
Un datajournaliste bien armé est un datajournaliste bien cartographié :) Depuis la Google map, les outils de cartographie se sont multipliés comme des petits pains. On citera Open Heat Map qui permet de visualiser les données téléchargées sous formes de fichier excel ou csv. Sa force ? Ses graphes évolutifs en fonction du temps. Sa contrepartie ? Les cartes que vous créez viendront enrichir la base de données en ligne d’Open Heat Map. On retrouve les mêmes fonctionnalités sur GeoCommons.

10. Visual.ly
Premier bon point : il sait créer le buzz. Dernier né des sites compilant les dataviz et offrant la possibilité d’en créer, Visually met la barre haute en terme de qualité graphique. Son credo : story + data + design. Sa partie Lab promet des outils simples pour créer ses propres datavisualisations. On attend son ouverture avec impatience, mais au vu de ses partenaires et investisseurs, cela pourrait être le site qui fera rimer infographie avec sexy :)
> TwitterFacebook

Note

Karen Bastien développe désormais des projets de datajournalisme et datavisualisation au sein de WeDoData.

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA