Knowtex Blog

Le grand mix : la timeline

Le 11 novembre 2010 par Antoine Blanchard

Vendredi dernier se tenait à la Cantine la première soirée de « grand mix » entre culture scientifique et culture numérique afin de donner un peu de matérialité à des projets de culture scientifique « dans les nuages ». Historique de cette soirée trépidante.

Septembre

Le C@fé des sciences, qui réunit ses membres chaque mois autour d’un verre, cherche à frapper un plus grand coup et à organiser une soirée conviviale autour de l’idée de culture scientifique et technique (CST) sur le web. Nous faisons le tour de nos contacts et partenaires et trouvons très vite une oreille attentive chez Knowtex. Une des motivations communes est d’organiser cette soirée à la Cantine, haut lieu de la culture numérique, qui n’accueille que trop rarement un public d’amateurs de science.

Mardi 19 octobre

Nous rencontrons Nathanaël à la Cantine, pour évoquer avec lui notre projet de soirée. L’idée de départ est d’ouvrir la soirée avec une heure de discussion à bâtons rompus sur un ou plusieurs sujets scientifiques pour recréer la conversation des blogs de science. Puis nous souhaitons donner une heure à divers projets web de culture scientifique pour qu’ils se présentent (format Pecha Kucha) avant de terminer par une heure de discussion libre et réseautage, permettant aux blogueurs de rencontrer leurs lecteurs et vice-versa. Mais voilà, Nathanaël nous détrompe tout de suite et nous met en garde de vouloir faire deux soirées en une (une soirée pour les amateurs de science, et une soirée pour le monde de la culture scientifique).

Après une franche discussion, il est décidé de se concentrer sur l’idée de mutualisation des communautés de la CST et du numérique. Ceci correspond en particulier aux missions de Silicon Sentier / La Cantine, qui accepte de nous accueillir à moindre coût. Il est décidé également d’impliquer les projets du Pecha Kucha très en amont, à titre de partenaires : le C@fé des sciences, Knowtex mais aussi OwniSciences, Pris(m)e de tête, Sciences et démocratie.

Enfin, la soirée est fixée au 5 novembre… c’est-à-dire dans deux semaines et demi !

Lundi 25 octobre

Les partenaires se rencontrent pour convenir du format et du programme de la soirée. Nous aurons donc une table-ronde, un Pecha Kucha de projets et deux séries d’ateliers de réflexion/discussion. Le tout mis en musique par deux maîtres de cérémonie, Nicolas et moi-même. Deuxième labo propose également de distribuer des badges blancs à l’entrée de la salle pour que chacun puisse afficher fièrement son nuage de tags. Enfin, trois projets sont ajoutés au Pecha Kucha en raison de leur intérêt : ArtScienceFactory, universcience.tv et Hypothèses.org.

Vendredi 29 octobre

Juste avant le départ en week-end prolongé de la Toussaint, nous avons la confirmation de nos trois invités à la table-ronde (merci à eux !), et Mikaly termine la bannière de la soirée : il est temps de lancer l’info et d’ouvrir les inscriptions (limitées à 100 personnes).

Jeudi 4 novembre

Elifsu met 3 heures (aller-retour) pour aller à Poissy récupérer les badges personnalisables de la soirée, en raison de problèmes sur le RER A. Mais le jeu en vaudra largement la chandelle le jour J !

Vendredi 5 novembre, le jour J

14h15

Je retrouve Nicolas à Italie 2 pour organiser l’achat du buffet et fignoler les derniers détails de l’organisation. Nous en aurons transporté des litres de boissons et des kilos de nourriture !

17h

À la Cantine, les organisateurs et facilitateurs commencent à arriver lentement : Julien et Benoît pour la vidéo, Elifsu et Célya pour la distribution des badges, Marion et Gayané pour l’animation, Xavier et Matthias pour la synthèse des ateliers. J’inscris sur le tableau le programme de la soirée (souvenirs d’école !).

19h

L’ambiance chauffe, les participants comment à affluer en nombre (on aura distribué 86 badges en tout, sachant que tout le monde n’en a pas pris !).

19h10

Je lance la soirée par quelques mots au micro. Comme exemple d’usages numériques qui ont rencontré leurs pratiques amateurs, je mentionne évidemment Flickr pour les photographes. Comme j’avais vu ma maman et ses doigts de fée dans la semaine, je mentionne aussi le réseau social Ravelry pour les tricoteurs et tricoteuses (une belle réussite à mon avis).

Où sont les équivalents des amateurs de science ? Peut-être se dessineront-ils au cours de cette soirée. Enfin, les remerciements sont de rigueur pour l’ensemble des partenaires de la soirée. Elifsu termine l’introduction en faisant quelques sondages à main levée : combien de chercheurs ? combien de professionnels du web ? combien de communicants ? On découvre qu’une majorité de participants viennent pour la première fois à la Cantine, ce qui est un succès en soi (et Silicon Sentier l’a bien noté !).

19h15

On démarre la table-ronde avec Dominique Boullier (médialab SciencesPo) qui met à jour l’étude WebCSTI sur les territoires numériques de la CST, et trace quelques parallèles avec les activités du médialab aujourd’hui (notamment l’étude des réseaux de publication, ou scientométrie).

Je retiens que le web est un terreau d’expérimentation, qu’il faut savoir utiliser pour aller vers plus de lien social (numérique, mais pas seulement). Jean Menu (universcience) prend la relève pour discuter des serious games en science, constatant un manque de moyens de ce côté-ci de l’Atlantique pour le numérique dans la CSTI.

Enfin, Pierre Barthélémy, ancien chef de la rubrique Planète au Monde et rédacteur en chef de Science et vie, aujourd’hui blogueur sur Slate.fr, partage le sentiment de liberté que lui offre son blog et confirme que les élites culturelles ont un manque de curiosité envers la science !

20h

C’est l’heure du Pecha Kucha et les premiers à passer (Martin Clavey pour OwniSciences et Pierre Mounier pour Hypothèses.org) essuyent les plâtres.

20h15

Durant la séance de questions, quelqu’un demande à Pierre Mounier si le livetweet de conférences scientifiques est une bonne idée et si il s’impose dans les usages des SHS. Même si l’usage n’est pas encore répandu, il répond que c’est un vrai plus, sauf quand le mur de tweets est projeté derrière l’orateur, qui ne peut pas les voir (lire le témoignage de danah boyd à ce sujet).

C’est pourtant ce que nous avons fait lors de la table-ronde, pour deux raisons : 1) tenter nous-même l’expérience et se faire une opinion de première main (au final, mon avis est plutôt neutre) ; 2) les intervenants disposaient d’un écran de retour et pouvaient donc lire les tweets qui leur étaient adressés.

20h20

Les autres présentations Pecha Kucha s’enchaînent presque parfaitement : Alain Labouze pour universcience.tv, Marion Sabourdy pour Knowtex, Jean-Michel Frodon pour ArtScienceFactory, Gayané Adourian pour Pris(m)e de tête (avec un petit message de service d’Edouard Kleinpeter pour le Prisme à idées, annonçant la parution prochaine du n° 3 consacré aux réseaux) et Philippe Bourlitio pour Sciences et démocratie.

21h

Ouf ! Tout le monde a bien mérité 20 minutes de pause et de restauration au buffet !

21h25

Nous lançons deux ateliers en parallèle : « La place des sciences dans les médias (hors ligne et en ligne) » et « Temporalité et persistance des contenus numériques ». La discussion démarre à bâtons rompus dans chaque salle, tout va bien !

22h15

Il est l’heure de changer d’atelier (avec un peu de retard sur le planning) mais les participants font d’abord un tour au buffet, puis tardent à s’installer, pris qu’ils sont dans des conversations qui ont l’air passionnantes.

Je demande à Matteo Merzagora (qui est ma référence pour l’organisation de séminaires et la facilitation de discussions) quelle est la meilleure stratégie à tenir. On décide de ne pas lancer les ateliers (dommage pour ceux qui avaient à cœur de discuter des modèles économiques ou de l’organisation des communautés pour produire des contenus en ligne) pour laisser du temps à la mise en relation.

23h05

Nous quittons la Cantine fatigués mais ravis. Nathanaël me rattrape le sourire aux lèvres pour me dire combien l’événement a été un succès du point de vue de la Cantine. Je repense à tous ces sujets que nous n’avons pas traité (les thèmes des derniers ateliers mais aussi les univers virtuels à la Second Life, les mashups, les podcasts…).

La culture scientifique et le numérique sont aussi vastes l’un que l’autre, on aura l’occasion d’en reparler lors d’un prochain grand mix. Je suis sûr que tous les participants attendent ça avec la même impatience que moi !

Nous gardons aussi en tête l’idée d’une soirée de discussion plus centrée sur la science et les sujets qui font l’intérêt des blogueurs, des internautes et des communautés d’amateurs de science sur le web.

>> Photos de la soirée sur le compte Flickr Knowtex

>> Diapos de la soirée sur le SlideShare de Knowtex

1 commentaire

  1. Nicolas le 18 novembre 2010 à 05:31

    Des sourires, des débats, des rencontres… le bon mix ;-) En espérant remettre le couvert très vite !

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA