Knowtex Blog

Mes 10 meilleurs moments de la conférence ECSITE 2012

Le 5 juin 2012 par Marion Sabourdy

Me voici fraichement (ou presque) rentrée de la conférence annuelle d’Ecsite, le réseau européen des museums et centres de sciences, qui s’est tenue à Toulouse la semaine dernière. L’occasion de croiser des centaines de participants (990 en tout !) venus du monde entier et de découvrir des centres de sciences innovants et des initiatives inspirantes.

Kissia (@KissiaCCSTI), Jean-Michel (@FabLabGrenoble), Laurent (@LaurentChic) et moi-même de la Casemate, avons live-tweeté l’évènement (mes excuses aux followers qui ont du se sentir légèrement spammés). Pour garder une trace un peu plus pérenne, voici un petit retour sur mes 10 meilleurs moments !

1. Bricolage dans la session sur les Fab Labs

Laurent animait une des premières sessions sur les Fab Labs dans les centres de sciences. Pour la rendre plus vivante, Jean-Michel, le responsable de notre FabLab a proposé un mini-atelier de construction de tabourets. Plusieurs participants ont ainsi assemblé des pièces de bois préalablement découpées au FabLab de Grenoble. Les speakers – Ian Simmons du Centre for Life (Newcastle, Grande-Bretagne), Renske de Jongen de Science LinX (Gronongen, Netherlands) et Fabrice Lourie d’Universcience (Paris) - se sont assis dessus pendant la conférence. Nous les avons ensuite baladés d’une salle à une autre. Cet atelier s’accompagne d’un défi : Jean-Michel a mis à disposition les plans des tabourets sur le site du FabLab de Grenoble et propose à ceux qui le souhaitent de les modifier pour la prochaine conférence.

2. Carlo Ratti, directeur du labo « Senseable City » (MIT)

Carlo Ratti a évoqué, en musique et vidéos, les travaux de son laboratoire au MIT lors d’une « keynote speech » devant un public nombreux. Voici quelques éléments de cette présentation :

- Les villes couvrent 2% de la surface de la terre mais comprennent la moitié de la population mondiale. Le but de Senseable City n’est pas seulement de collecter des informations mais de savoir comment les utiliser (photos géolocalisées en Espagne, manières dont la ville « bouge » en temps réel – énergie, température, évènements…). Voir leur compte Twitter @SenseableCity.

- Projet Trash I Track : nous connaissons bien la chaine mondiale d’approvisionnement mais pas la chaine des déchets, d’où leur projet de tagging de 3000 déchets provenant de Seattle pour voir où ils vont.

- Projet CO2GO de calcul de son empreinte carbone avec votre smartphone + le Copenhagen wheel project qui permet d’apprendre des informations sur la ville pendant qu’on roule à vélo (circulation, pollution…)

3. Alexina Thorén Williams, de l’Universeum à Gothenburg

Plus que le fond même de sa présentation (sur l’imitation de la nature dans des ateliers où la lenteur est valorisée), c’est surtout la forme que je retiens. Alexina est une oratrice impressionnante, dans sa manière de rythmer son discours et capter l’attention des spectateurs. Elle a tout simplement bluffé tout le monde, avec ses blagues, ses mouvements et ses commentaires parfois loufoques ! L’année prochaine, la conférence aura lieu en Suède. J’ai déjà hâte de la revoir (en attendant, elle vient de créer son compte sur Twitter : @Alexinawill).

4. La session sur la visualisation de données

Intéressant de voir que ce thème commence à être abordé dans les centres de sciences. Anne Prugnon, du Science Museum de Londres, a lu la présentation de Dave Patten, chef du département nouveaux médias sur la datavisualisation, avec de nombreux exemples, notamment la vidéo de Hans Rosling. Moeko Tabata, du Muséum national sur la science émergente et l’innovation (Miraikan) à Tokyo a présenté l’exposition « Songs of Anagura », où chaque visiteur est accompagné d’un avatar. Mikko Myllykoski du centre Heureka à Vantaa, Finlande, nous a présenté une exposition qui permet de visualiser le changement climatique et qui se visite les pieds dans l’eau !

5. Gayané, social media manager de Knowtex

Gayané (@GayaneAdourian) est intervenue dans la session sur le journalisme scientifique et internet, animée par Laurent, aux côtés de Nathalie Caplet (@Natnatnet) de Cap Sciences (Bordeaux), Morten Bush, de l’Experimentarium (Hellerup, Danemark) et Olivier Sanguy de la Cité de l’Espace (Toulouse). J’avoue une tendresse particulière pour la présentation de Gayané, sa première en anglais, pour de nombreuses raisons. Elle y parle de sa transformation en « social media manager » à partir de nombreux exemples d’évènements qu’elle a couvert ces derniers mois. Bravo Gaya !

6. « Le business Bistro »

Entre les sessions, nous pouvions visiter les stands du Business bistro dans lequel des sociétés proposaient leurs services aux centres de sciences. Et voici les quelques stands que j’ai repérés : Robetoy (vente de jeux pour les boutiques de muséums), Atelier Daynes (atelier de fabrication de sculptures d’hommes préhistoriques), Digiteyezer (scan 3D de visages), Science on a sphere (animations projetées sur une sphère, sur l’astronomie ou… les réseaux sociaux).

7. La couverture numérique de l’événement

L’équipe de Knowtex (Gayané, @StephaneNT, @Ggrenot et @NicolasLoubet) était présente pour une couverture en direct de l’évènement, via Twitter, Soundcloud, Storify et YouTube. Leur présence a dynamisé le flux Twitter de l’évènement, en anglais, qui comptait une majorité de français (voir leurs compte-rendus sur Storify et leur visualisation de tweets)… Un grand merci à eux (sans oublier @Audrey_Bardon)

8. La soirée à la Cité de l’espace

Le thème de la conférence étant « Space and Time unlimited », la Cité de l’Espace nous a ouvert ses portes lors d’une superbe soirée privative (et ouais !). Nous avons eu l’occasion de voir (mais pas de tester) les animations de la cité (gyro-extreme, moon-runner, astrojump…) pour ressentir la gravité sur la Lune, sur Mars ou tester sa résistance à l’orientation. Puis nous nous sommes baladés dans les jardins de la Cité. Des astronomes amateurs avaient installé des lunettes et des télescopes (dommage, il y avait un peu de nuages) et nous avons visité la station Mir. Last but not least, le film Hubble 3D sur IMAX et la conférence de l’astronaute italien Paolo Nespoli (@astro_paolo) qui a posté de nombreuses photos de ses voyages dans l’espace sur Flickr !

9. Dîner de gala

Après la photo souvenir, délicieux repas au stade de rugby Ernest Wallon, en musique !

10. L’esprit Ecsite

Je suis ravie d’être entrée dans cette « grande famille ». La conférence 2013 d’Ecsite est déjà annoncée, à Gothenburg, en Suède, sur le thème « Dreams the spirit of innovation ». J’espère vivement en faire partie ! D’ici là, j’ai du pain sur la planche, à commencer par améliorer mon anglais ! Vous l’avez sans doute remarqué, toute cette énergie m’a motivée pour reprendre le blog, le toiletter un peu et lui donner une orientation légèrement différente. Je souhaite vous faire part régulièrement des initiatives que nous lançons à la Casemate, autour du web-journalisme, du Fab Lab, des expos… Stay tunned !

>> Illustrations : EchoSciences Grenoble (Flickr, CC), Ecsite executive office (Flickr, ©)

>> Source : article publié initialement sur le blog Artefacts Numériques

Ajoutez un commentaire

Pas encore membre ? Inscrivez-vous pour laisser un commentaire ! Déjà membre ? Connectez-vous

Tous les contenus, sauf exception signalée, sont sous licence Creative Commons BY-NC-SA