Knowtex

Discussions

  • Imprimante 3D : et la science prend du relief

    13/10/2018
    Cette technique de création d’objets peut servir à reproduire des fossiles ou des organes, ouvrant de nouveaux horizons pour le monde de la recherche.
    2 participants
    • Natasha12 12/11/2013
      Depuis la rentrée je suis étudiante à l'ESRA 3D de Rennes et on va bientôt suivre un formation sur l'impression 3D car on l'utilise de plus en plus dans les films d'animations pour créer des personnages et dans le cinéma en général (http://www.priximprimante3d.com/film/).…
      Afficher la suite Depuis la rentrée je suis étudiante à l'ESRA 3D de Rennes et on va bientôt suivre un formation sur l'impression 3D car on l'utilise de plus en plus dans les films d'animations pour créer des personnages et dans le cinéma en général (http://www.priximprimante3d.com/film/). Apparemment on ne peut acheter ce genre d'imprimantes que sur internet pour l'instant mais certaines grandes enseignes genre la fnac devrait en proposer d'ici la fin d'année.
    • Nicolas 16/11/2013
      Salut Natasha. En te remerciant pour ce commentaire. Je te recommande de vite rentrer en relation avec Mathilde Berchon (inscrite sur Knowtex : http://www.knowtex.com/user/mathmath)
    • Natasha12 24/11/2013
      Merci pour le lien Nicolas :)
    • Natasha12 13/10/2018
      Voilà maintenant déjà 5 ans que j'ai posté et force et de constater que l'impression 3D a pris le virage du B2B. Si j'en crois certains sites spécialisés ( http://www.primante3d.com ), la fabrication additive est particulièrement dynamique sur le segment…
      Afficher la suite Voilà maintenant déjà 5 ans que j'ai posté et force et de constater que l'impression 3D a pris le virage du B2B. Si j'en crois certains sites spécialisés ( http://www.primante3d.com ), la fabrication additive est particulièrement dynamique sur le segment métal. Il faut savoir que de plus en plus de grands industriels misent sur cette technologie.
  • La connaissance comme bien commun

    11/02/2016
    L'IHEST recrute sa 11e promotion 2016-2017. Dans une période de vives tensions internationales, le cycle se demandera si le débat démocratique peut se passer des valeurs de rationalité et de l’esprit critique qui caractérisent au premier chef l’activité scientifique.
    1 participant
    • ODargouge 11/02/2016
      Dans une période de vives tensions internationales, le cycle se demandera si le débat démocratique peut se passer des valeurs de rationalité et de l’esprit critique qui caractérisent au premier chef l’activité scientifique.

      Le cycle abordera aussi…
      Afficher la suite Dans une période de vives tensions internationales, le cycle se demandera si le débat démocratique peut se passer des valeurs de rationalité et de l’esprit critique qui caractérisent au premier chef l’activité scientifique.

      Le cycle abordera aussi les perspectives ouvertes par les mutations technologiques, notamment numériques, les débats qui les accompagnent et les valeurs nouvelles dont elles sont éventuellement porteuses ; les normes à l’œuvre dans les choix scientifiques et techniques et les valeurs économiques, politiques, sociales de la connaissance.

      Enfin, comme chaque année, au-delà de ce thème, le cycle étudiera l’évolution des systèmes d’enseignement supérieur, de recherche, d’éducation et d’innovation ainsi que les jeux d’acteurs en matière d’élaboration des politiques publiques, de débat public, d’éthique ou de diffusion des connaissances. Ceci dans une approche comparée européenne et internationale.

      Nombre de ces questionnements qui s’entrecroiseront au cours des sessions et ateliers du cycle 2016 - 2017 seront posés à travers des objets ou des lieux très concrets.
  • 4/08/2015
    1 participant
    • GregFICCA 4/08/2015
      Selon qu'on est végétalien ou non,
      on prendra la précaution de dire qu'il n'est pas bien de jouer avec la nourriture.
      Ou alors avec modération... ;o)
  • Le Modèle de l'Atome à Electrons Statiques MAES

    21/05/2015
    Avec ce nouveau modèle de l'atome, les électrons prennent une place primordiale pour expliquer moult comportements observables comme par exemple la géométrie particulière, stable et répétitive des molécules.
    • Afficher les 265 commentaires
    • SAMAIN 29/08/2014
      Bonjour,

      Je suis nouveau sur ce blog et très intéressé par les différents modèles de l'atome. J'ai lu avec intérêt votre fichier pdf. Je reste néanmoins sur ma faim quand aux prédictions des différentes raies spectrales avec votre modèle. Pouvez-vous…
      Afficher la suite Bonjour,

      Je suis nouveau sur ce blog et très intéressé par les différents modèles de l'atome. J'ai lu avec intérêt votre fichier pdf. Je reste néanmoins sur ma faim quand aux prédictions des différentes raies spectrales avec votre modèle. Pouvez-vous me tenir informé sur ce point, qui a nom sens, sera de nature à vous donner du crédit. Peut-être dans votre second livre ?
    • miska 21/05/2015
      Super intéressante cette vision de l'atome.
      Cependant, comment peut-elle expliquer les transmutations à basse énergie constatées par Louis Kervran notamment ?
      Comment réussir ce prodige qui n'est pensable, en théorie, que dans un réacteur nucléaire…
      Afficher la suite Super intéressante cette vision de l'atome.
      Cependant, comment peut-elle expliquer les transmutations à basse énergie constatées par Louis Kervran notamment ?
      Comment réussir ce prodige qui n'est pensable, en théorie, que dans un réacteur nucléaire ?

      J'en conclus, qu'en définitive, personne ne sait ce qu'est réellement la matière, mais je me permets de faire un parallèle avec les trois couleurs, visibles, de base du spectre lumineux, pour émettre l'idée que trois éléments de base du tableau périodique, l'hydrogène, le carbone et l'azote, pourraient se combiner pour donner tous les autres, sur un modèle vibratoire étagé en octaves, tel que le montre Walter Russell.
      Mais alors, qu'est-ce qui en déciderait ?
  • L’expansion terrestre, non pas une théorie mais une réalité !!!

    17/09/2014
    Cette théorie suscite de vifs débats, car la forme des continents, regroupés sur une sphère plus petite, semble être parfaite. Par contre les explications quant à cette augmentation du globe font défaut. Avec les Sciences revisitées les explications émergent dans la même logique de compréhension.
  • Eau et nanotechnologies : nouveaux risques pour l'environnement et la santé

    4/08/2014
    Alors que la pollution des ressources en eau suscite déjà d’importants remous en France, la dissémination massive de nanoparticules dans l’environnement constitue un nouveau thème d’inquiétude, qui doit être pris au sérieux.
    1 participant
    • Mariane 4/08/2014
      A mon avis, le tabac menace la santé publique. Et il faudrait réfléchir ensemble pour lutter contre ce produit malsain. Pour les fumeurs qui ne peuvent pas se passer de la cigarette à tabac, vaut mieux tester la cigarette electronique parce que l'on affirme…
      Afficher la suite A mon avis, le tabac menace la santé publique. Et il faudrait réfléchir ensemble pour lutter contre ce produit malsain. Pour les fumeurs qui ne peuvent pas se passer de la cigarette à tabac, vaut mieux tester la cigarette electronique parce que l'on affirme qu'elle produit une fumée moins nocive.

      Voir en ligne http://www.iconeby.fr
  • Femmes & Sciences : cherchez le bug !

    2/04/2014
    Les maths, la physique et l'informatique, des "trucs de mecs" ? Ce mois-ci, nous lançons la discussion autour de l’orientation des jeunes filles et de la situation des étudiantes et des femmes dans le milieu scientifique.
    2 participants
    • MJMA 1/04/2014
      Clairement, c'est un problème profond, qui touche, à des degrés divers, tous les pays. De nombreuses études montrent le poids des stéréotypes de genre sur la "performance" en mathématiques, et ces stéréotypes sont présents partout, dès le plus jeune âge.…
      Afficher la suite Clairement, c'est un problème profond, qui touche, à des degrés divers, tous les pays. De nombreuses études montrent le poids des stéréotypes de genre sur la "performance" en mathématiques, et ces stéréotypes sont présents partout, dès le plus jeune âge. On ne peut pas attendre des dizaines d'années l'hypothétique disparition des stéréotypes pour voir la situation s'améliorer ! Or là, les traditions françaises en matière d'examens, de sélection sont très handicapantes : nous croyons très fort que les examens et les concours sont la forme la plus achevée, la plus parfaite, la plus équitable de sélection. On voit aujourd'hui que ce système, qui a évidemment représenté un immense progrès au moment de la Révolution, est à bout de souffle, aussi bien pour permettre l'accès des jeunes de milieux modestes aux filières prestigieuses, que pour l'accès des filles aux écoles d'ingénieurs.

      Mais nous ne pouvons pas non plus attendre le changement de ces mécanismes de sélection ! Donc le levier sur lequel nous pouvons agir, c'est d'aider les filles à surmonter le poids des stéréotypes, de les accompagner par un système de tutorat etc. C'est ce que les associations Femmes et mathématiques et Animath ont commencé à faire avec les journées "Filles et mathématiques, une équation lumineuse" http://www.animath.fr/spip.php?rubrique160
    • EchoSciGre 2/04/2014
      Bonjour Martin,
      N'hésitez pas à poster votre commentaire également sous l'article, pour poursuivre et enrichir la longue discussion en cours !
      Bonne continuation à toute l'association Animath !
      L'équipe d'Echosciences
  • La théorie du Big-bang est fausse et représente une grave erreur scientifique

    11/03/2014
    La théorie du Big-bang repose sur des prédictions mathématiques contestables et est validée par des observations douteuses. C'est la démarche qui est présentée dans cet article pour infirmer ces conclusions sur l'apparition de notre Univers.
    4 participants
    • Afficher les 19 commentaires
    • Elric 10/03/2014
      L'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier message, mais je vais répondre aux tiens Stotolezozo.

      Je fais de la médiation et de la vulgarisation scientifique. Mon métier est entre autres de juger une hypothése scientifique pour savoir si oui ou…
      Afficher la suite L'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier message, mais je vais répondre aux tiens Stotolezozo.

      Je fais de la médiation et de la vulgarisation scientifique. Mon métier est entre autres de juger une hypothése scientifique pour savoir si oui ou non elle est valide dans son champ d'applications et si du coup elle mérite d'être enseigné où pas (je ne peux pas enseigner toutes les controverses même si je le voulais, je ne m'en sortirais jamais).

      Je n'ai pas peur de découvrir la vérité, que ce soit dans les lignes de notre regretté Mr Robert, dans le dernier Nature ou même dans la boule de cristal d'une voyante. Je n'ai pas peur de me tromper, pour une raison simple: je suis dans l'erreur comme nous le sommes tous. Toute théorie scientifique est fondamentalement fausse, elle est seulement applicable dans un certain domaine d'applications. Il en est ainsi de la gravitation de Newton, de la Relativité d'Einstein, de l'évolution de Darwin, j'en passe et des meilleurs.

      Alors où est le problème de MAES? Dans une très longue vidéo de notre ami Roger (que tu peux facilement trouver sur Youtube), cette théorie est présentée avec un peu plus de détails. Mais le plus important est qu'il propose sans s'en rendre compte quelque chose de très intéressant, une manière de tester sa théorie.

      Prennons un molécule d'eau. Tout le monde sait qu'elle a une forme coudée. Nous avons deux théories prédisant un angle à la molécule: la théorie A donne (de mémoire) >109° et la théorie B donne =120°. Les deux théories sont MAES et OMCLOA (pas forcement dans l'ordre). Nous pouvons maintenant mesurer l'angle réel de la molécule. Il s'agit d'un test, qui permet de juger en aveugle laquelle des deux théories décrit le mieux le monde qui nous entoure. L'une d'elle se trompera plus que l'autre, comment alors pourrait-on lui faire confiance pour quelque chose de plus complexe qu'une molécule?

      Hé bien mesurons l'angle de la molécule d'eau: 104,45°. Ce résultat est en accord avec la théorie A mais est en désaccord avec la théorie B. La théorie A est donc plus proche de la réalité, mathématiquement parlant elle est plus apte à décrire des choses comme les propriétés de solvant de l'eau... Ou les différentes formes de glaces.

      La théorie A qui a réussit ce simple test est OMCLOA, une version simplifiée de la mécanique quantique pour les nazes en maths que sont les chimistes. Elle est capable de prédire la forme de la plupart des molécules qui nous entoures à l’exception de certains radicaux et autres OVNIs de la chimie.

      La théorie B qui s'est lamentablement plantée dans la description de la molécule composant 70% de notre corps est MAES.

      Et RR avec son filston balayent d'un revers de main cette mesure "c'est pas grave". Si, c'est put*an de grave, et toutes les théories scientifiques que vous critiquez ne se permettent pas ce genre d'erreurs!

      Alors libre à vous de croire sur parole un éleveur de chèvres reconvertis en pseudo-physicien au crépuscul de sa vie, moi je retourne à mon labo faire des expériences, elles me parlent plus qu'un vieux moustachu atteint du syndrome Claude Allègre.

      R.I.P. R. Robert
    • Elric 11/03/2014
      Tiens ma mémoire n'a pas flanché, c'est bien >109° pour OMCLOA et =118° (120 à 2° près) pour MAES.
  • epSOS – le projet européen d’e-santé

    10/02/2014
    juillet 2008, le projet epSOS (Smart Open Services for European Patients) a pour vocation de mettre en place l’interopérabilité des systèmes de santé à l’échelle européenne. Un projet de grande envergure qui s’accompagne de nombreux défis sur le plan technique, linguistique et légal.
    1 participant
    • tony99 10/02/2014
      Bonjour , voila une excellente nouvelle pour tous les européens et pour la santé des senior et retraités , peut être bientôt on aura aussi des comparateurs de mutuelles seniors et retraites comparant les assurances retraites de tous les pays d'Europe…
      Afficher la suite Bonjour , voila une excellente nouvelle pour tous les européens et pour la santé des senior et retraités , peut être bientôt on aura aussi des comparateurs de mutuelles seniors et retraites comparant les assurances retraites de tous les pays d'Europe comme celle ci en France http://www.comparateur-mutuelle-assurance-sante.com
      Tony de Paris
  • 10/11/2013
    1 participant
Demande de confirmation

Etes-vous sûr de vouloir continuer ?