Knowtex

38787 liens
  • 17402
    • R_Robert 18/12/2010
      Je ne suis pas encore familiarisé avec tous ces termes qui permettent de classifier les idées dans un mouvement postmoderne, relativiste ou autres.
      Pour moi, l'affaire Sokal a été un moyen abjecte pour clouer définitivement le bec des sociologues ou philosophes.
      Le propos des scientifiques est incompréhensible mais il ne faut surtout pas chercher à le comprendre car les mathématiques leur donnent raison.
      Sous le prétexte que leurs théories sont vérifiées il est interdit de critiquer cette vision d'un Univers sorti du néant lors du Big-bang. Et ceux qui osent encore s'opposer à ces "vérités" sont immédiatement classés dans un mouvement inacceptable et font l'objet d'une indifférence totale pour ne pas faire de publicité à ce qui pourrait déranger.

      Je suis l'auteur du livre "Les Sciences revisitées" dans lequel je démontre de façon simple et explicite que nos bases fondamentales sont erronées. Ce sont ces bases qui sont à l'origine de toutes nos méprises et la source de cette incompréhension entre les scientifiques et les autres.
      La force de gravitation de Newton ne peut être expliquée, mais sa présence et son intensité sont vérifiés par nos formules.
      Or, lorsque la COMPRÉHENSION devient le moteur des EXPLICATIONS, même cette gravitation montre ses travers et le phénomène de la pesanteur remplace cette hypothétique force en se vérifiant avec les mêmes relations qui permettent de vérifier la gravitation.

      Le monde scientifique, fort de l'affaire Sokal, ne daigne même plus lire les propos qui pourraient déranger le train train de leurs recherches.
      S'il faut classifier mes théories, il faudra créer un nouveau mouvement comme par exemple le "Revisitisme" ou encore le "Robertisme". Ceci permettra aux philosophes d'aimer les Sciences car l'esprit humain n'a rien à faire…
      Afficher la suite Je ne suis pas encore familiarisé avec tous ces termes qui permettent de classifier les idées dans un mouvement postmoderne, relativiste ou autres.
      Pour moi, l'affaire Sokal a été un moyen abjecte pour clouer définitivement le bec des sociologues ou philosophes.
      Le propos des scientifiques est incompréhensible mais il ne faut surtout pas chercher à le comprendre car les mathématiques leur donnent raison.
      Sous le prétexte que leurs théories sont vérifiées il est interdit de critiquer cette vision d'un Univers sorti du néant lors du Big-bang. Et ceux qui osent encore s'opposer à ces "vérités" sont immédiatement classés dans un mouvement inacceptable et font l'objet d'une indifférence totale pour ne pas faire de publicité à ce qui pourrait déranger.

      Je suis l'auteur du livre "Les Sciences revisitées" dans lequel je démontre de façon simple et explicite que nos bases fondamentales sont erronées. Ce sont ces bases qui sont à l'origine de toutes nos méprises et la source de cette incompréhension entre les scientifiques et les autres.
      La force de gravitation de Newton ne peut être expliquée, mais sa présence et son intensité sont vérifiés par nos formules.
      Or, lorsque la COMPRÉHENSION devient le moteur des EXPLICATIONS, même cette gravitation montre ses travers et le phénomène de la pesanteur remplace cette hypothétique force en se vérifiant avec les mêmes relations qui permettent de vérifier la gravitation.

      Le monde scientifique, fort de l'affaire Sokal, ne daigne même plus lire les propos qui pourraient déranger le train train de leurs recherches.
      S'il faut classifier mes théories, il faudra créer un nouveau mouvement comme par exemple le "Revisitisme" ou encore le "Robertisme". Ceci permettra aux philosophes d'aimer les Sciences car l'esprit humain n'a rien à faire dans les sciences de la Nature et si les explications sont incompréhensibles, c'est le signe d'une dérive intellectuelle de la part des scientifiques.
      Pour comprendre la teneur de mes propos, vous trouverez sur mon blog les éléments de départ de cette nouvelle vision des sciences.
      http://rogerrobert.unblog.fr

      Les Sciences sont belles lorsqu'elles sont comprises et il ne devrait pas exister de conflit entre les penseurs et les scientifiques.
    • Laisser un commentaire :

      Connectez-vous pour laisser un commentaire.

    Demande de confirmation

    Etes-vous sûr de vouloir continuer ?