Knowtex

38785 liens
  • 24385

    Frederick Douglass, Mémoires d’un esclave

    En 1852, Frederick Douglass affirmait dans un discours resté célèbre : « Nulle part au monde il n’y a une nation qui soit coupable de crimes aussi sanglants et aussi ignobles que ceux que commettent en ce jour et à cette heure les citoyens des Etats-Unis ».

    • Laisser un commentaire :

      Connectez-vous pour laisser un commentaire.

    Demande de confirmation

    Etes-vous sûr de vouloir continuer ?