Knowtex

38787 liens
  • 17608

    La théorie du Big-bang est fausse et représente une grave erreur scientifique

    La théorie du Big-bang repose sur des prédictions mathématiques contestables et est validée par des observations douteuses. C'est la démarche qui est présentée dans cet article pour infirmer ces conclusions sur l'apparition de notre Univers.

    • Elric 27/01/2011
      On voit monsieur que vous n'avez jamais touché de votre vie un manuel de physique ondulatoire et que vous ne vous avez jamais été flashés sur l'autoroute. Vous pouvez être fiers de respecter les limitations de vitesses, mais ne vous prétendez pas révolutionnaire: pour démonter une théorie scientifique, il faut encore la connaitre.
    • R_Robert 27/01/2011
      @ Elric,
      Dans les manuels de physique ondulatoire, si les explications relatives sur la polarisation, par exemple, vous satisfont, pour ma part non !
      Je ne sais si vous suivez la discussion sur l'expansion terrestre, mais que ce soit pour la théorie du Big bang ou l'autre tout part de la définition du modèle de l'atome. Tous mes développements sont cohérents sur cette base et malheureusement démontrent que nous avons commis beaucoup d'erreurs.
      Dans ce modèle de l'atome à électrons statiques, les particules qui le composent restent des particules physiques et ne se transforment pas en énergie. Transmutation prétendue par les physiciens mais jamais vérifiée, car dans toutes leurs explications, que ce soit en fission ou fusion, le nombre de particules ne varie pas et pourtant l'énergie est plus importante ???
      Imaginer que notre Univers est sorti du néant demande une croyance envers les mathématiques et les allégations de certains que je n'ai pas.
    • Elric 27/01/2011
      Vous ne démontrez rien dans vos billets, ce qui ne donne absolument pas envie de lire votre livre. Toute la différence d'un papier scientifique ou le raisonnement est résumé dans l'abstract et qui permet de dire si l'article lui même risque d'être interessant ou pas. La transmutation de la masse en énergie est une réalité dont vous profitez tout les jours: votre électricité vient en grande partie des centrales nucléaires où l'énergie de liaison de liaison est transformée d'une part en énergie et d'autre part en paires de particule-antiparticule. Cette transmutation arrive également lors d'orages violents où des paires électron-positron sont créées. Le caractère ondulatoire de l'électron n'est pas non plus à démontrer: on peut diffracter et interférer des électrons, ce qui est impossible avec des particules. Je parles même pas de l'effet tunnel et autres joyeusetés de la physique.

      Vous partez d'un problème qui n'existe pas: remplacer la théorie des orbitales atomiques décrites par la physique quantique. Vous proposez une alternative qui ne repose sur aucune base, puis vous faites des déductions avec. Je suis désolé R_Robert, mais la science ça ne marche pas comme ça.

      Vous ne semblez pas non plus très au fait des discutions qu'il y a dans le millieu de l'astrophysique: vous n'êtes pas le premier à douter du big-bang, le big bang n'est qu'un modèle qu'une énorme partie des cosmologistes tentent de contourner, de dépasser. Ils attendent tous avec impatience les résultats de la mission Plank pour vérifier leurs théories, autrement mieux construites que la votre.
    • R_Robert 28/01/2011
      @ Elric,
      Vos propos me rappellent ceux d'un jeune que j'ai rencontré il y a peu.
      Il était catégorique et ne pouvait émettre le moindre doute sur tout ce qu'il avait appris.
      Après lui avoir présenté mon modèle de l'atome et ses interactions dans nos observations du quotidien, les premiers doutes se sont installés. Notre discussion s'est prolongé plus de 2 heures et au final, il n'arrivait plus à justifier ses premiers propos.
      La lecture de mon livre lui a confirmé qu'il y avait une vision différente de voir nos bases scientifiques, et il m'encourage dans la promotion de mes idées.

      Je ne sais si vous avez suivi le débat sur l'expansion terrestre, mais une telle conversation via des commentaires et très longue et demande beaucoup de temps. C'est pour cette raison que je ne désire pas prolonger celle-ci.
      Mon blog est là pour attiser la curiosité. Les billets ne peuvent pas être aussi complet que les 480 pages du livre.
      Si vous lisez les quelques pages qui présentent le modèle de l'atome, que vous trouverez au bas de la page : http://rogerrobert.unblog.fr/ces-theories-qui-derangent/ , vous découvrirez éventuellement quelques points qui peuvent soulever un doute.
      Cordialement
    • Elric 28/01/2011
      Comme je l'ai dit, vos billets ne donnent pas envie de lire votre livre.

      Ce que je vous demande est simple: une expérience qui prouve votre théorie.

      Je veux être en mesure de faire un travail théorique avec votre théorie (1), un travail théorique avec les théories scientifiques admises (2) et une manipulation pratique (3)

      En gros il faut que les résultats de cette expériences soient les suivants:

      -Travail 1: Résultat A
      -Travail 2: Résultat B
      -Travail 3: Résultat C

      Ceci permettra de démontrer par l'expérience que votre vision de l'atome et de la science est exacte, et que notre vision est fausse.

      Si vous êtes incapables de me donner une telle expérience à réaliser, vous devriez admettre que votre théorie n'est rien d'autre que le fantasme d'un charlatant. et n'essayez pas de vous enfuir en disant "il n'y a pas besoin d'expériences, les faits sont là".
    • Elric 28/01/2011
      petite erreur de frappe:

      *-Travail 3: Résultat A*
    • R_Robert 28/01/2011
      Avez-vous lu les pages de mon livre ?
      Si non, faites le et revenez avec des remarques plus précises, car je pense que vous trouverez déjà quelques réponses à vos interrogations.
    • R_Robert 28/01/2011
      SVP essayez de ne pas devenir le Pépéjul de l'autre discussion. Évitez les termes de charlatan ou autres !!!
    • Elric 28/01/2011
      Je vous l'ai dit votre livre ne donne pas envie de lire. Les "résumés" que vous nous proposez ne sont pas convaincants.

      Et j'éviterais les termes comme charlatant lorsque vous me prouverez que j'ai tord.
    • R_Robert 28/01/2011
      Mes billets sont trop courts et pas assez argumentés !
      Le passage de mon livre, sur un sujet, est trop long et trop argumenté !

      Désolé, mais je n'ai pas d'autre solution.
      Au revoir.
    • Elric 30/01/2011
      Vous n'avez aucune expérience concluante à nous proposer.

      Vous êtes donc un charlatant qui veut juste faire vendre son livre.
    • R_Robert 31/01/2011
      @ Elric,
      Vous ne faites pas l'effort de lire les pages qui démontrent toutes les expériences concluantes proposées.
      Vous n'êtes même pas capable de vous relire, alors soignez votre langage, gamin !
    • Elric 1/02/2011
      Cessez d'invoquer votre livre comme un créationniste qui invoque la bible. Je vous l'ai dit, je n'ai pas envie de lire un livre qui ne sait pas donner envie. Je ne ferais pas l'effort de lire votre torchon tant que vous n'aurez pas fait l'effort de me présenter une expérience intéressante SANS INVOQUER VOTRE LIVRE.

      C'est simple: soit vous êtes un scientifique qui présente ses travaux, soit vous êtes un commerçant douteux qui essaye juste de vendre sa cellulose.

      Et ne traitez pas de gamin une personne qui a visiblement plus les pieds sur Terre que vous.
    • R_Robert 1/02/2011
      @ Elric,
      Mon pauvre petit, je vois que vous manquez cruellement d'éducation.

      Vous voulez des explications et ne daignez pas les lire gratuitement, alors abstenez-vous de faire des sciences !

      Bon vent.
    • pepejul 23/02/2011
      c'est quand même marrant de voir que TOUS LES GENS qui lisent vos propos ont la même réaction....

      Ce n'est pas parceque les discussions sont trop longues que vous les avez quittées sur les autres fils...c'est parceque vous ne trouviez plus d'arguments face à nos questions précises....

      Le terme de Charlatan s'applique exactement à votre cas : ignorant qui essaie de simuler l'intelligence dans le but de vendre quelquechose..

      Le ton paternaliste et méprisant que vous employez à l'encontre d'Elric (que je ne connais pas mais je vais m'empresser de lui proposer de rejoindre le groupe des FANS de Roger Robert) montre à quel point vous êtes imbu de votre petite personne...

      C'est pitoyable de voir que vous vous obstinez....
    • stotolezozo 19/02/2014
      Elric... tu sert à rien...
      Comment peux tu affirmer qu'une théorie est fausse si tu ne la connaît pas?
      Tu as peur de découvrir la vérité dans les pages du livre de Mr.Robert.
      Et donc tu as peur d'avoir consacré et gâché ta vie à une théorie , qui elle est fausse.
      Ce serait tellement débile de s'être cassé le crâne durant des années sur une théorie qui ne vaut rien n'est ce pas ?
      Tu est très instruit du fait que tu a beaucoup de connaissances ( fausses) sur la science mais tu est très simple d'esprit.
      Bref Mr.Robert votre livre m'a convaincu , c'est la vérité que je recherchais j'admire votre travail.
      Et pepejul tu crains !!
      La façon dont s'exprime Mr.Robert c'est avec du respect contrairement à toi et Elric qui ne savez pas débattre sans avoir un sentiment de haine qui vous domine.
    • stotolezozo 19/02/2014
      Mr.Robert j’espère de tout mon cœur que vous verrez ce message :
      Votre théorie sur le MAES m'a convaincu mais un truc me chiffonne :
      C'est au niveau du magnétisme : pourriez-vous m'expliquer comment fonctionne le magnétisme ?
      Selon les renseignements obtenus se serait une histoire de domaines magnétiques composés de particules ayant une polarité mais je me pose une question :
      Selon votre théorie du MAES , pourriez vous expliquer le principe du magnétisme?
      Comment le magnétisme s'applique au MAES?
    • Elric 10/03/2014
      L'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier message, mais je vais répondre aux tiens Stotolezozo.

      Je fais de la médiation et de la vulgarisation scientifique. Mon métier est entre autres de juger une hypothése scientifique pour savoir si oui ou non elle est valide dans son champ d'applications et si du coup elle mérite d'être enseigné où pas (je ne peux pas enseigner toutes les controverses même si je le voulais, je ne m'en sortirais jamais).

      Je n'ai pas peur de découvrir la vérité, que ce soit dans les lignes de notre regretté Mr Robert, dans le dernier Nature ou même dans la boule de cristal d'une voyante. Je n'ai pas peur de me tromper, pour une raison simple: je suis dans l'erreur comme nous le sommes tous. Toute théorie scientifique est fondamentalement fausse, elle est seulement applicable dans un certain domaine d'applications. Il en est ainsi de la gravitation de Newton, de la Relativité d'Einstein, de l'évolution de Darwin, j'en passe et des meilleurs.

      Alors où est le problème de MAES? Dans une très longue vidéo de notre ami Roger (que tu peux facilement trouver sur Youtube), cette théorie est présentée avec un peu plus de détails. Mais le plus important est qu'il propose sans s'en rendre compte quelque chose de très intéressant, une manière de tester sa théorie.

      Prennons un molécule d'eau. Tout le monde sait qu'elle a une forme coudée. Nous avons deux théories prédisant un angle à la molécule: la théorie A donne (de mémoire) >109° et la théorie B donne =120°. Les deux théories sont MAES et OMCLOA (pas forcement dans l'ordre). Nous pouvons maintenant mesurer l'angle réel de la molécule. Il s'agit d'un test, qui permet de juger en aveugle laquelle des deux théories décrit le mieux le monde qui nous entoure. L'une d'elle se trompera plus que l'autre,…
      Afficher la suite L'eau a coulé sous les ponts depuis mon dernier message, mais je vais répondre aux tiens Stotolezozo.

      Je fais de la médiation et de la vulgarisation scientifique. Mon métier est entre autres de juger une hypothése scientifique pour savoir si oui ou non elle est valide dans son champ d'applications et si du coup elle mérite d'être enseigné où pas (je ne peux pas enseigner toutes les controverses même si je le voulais, je ne m'en sortirais jamais).

      Je n'ai pas peur de découvrir la vérité, que ce soit dans les lignes de notre regretté Mr Robert, dans le dernier Nature ou même dans la boule de cristal d'une voyante. Je n'ai pas peur de me tromper, pour une raison simple: je suis dans l'erreur comme nous le sommes tous. Toute théorie scientifique est fondamentalement fausse, elle est seulement applicable dans un certain domaine d'applications. Il en est ainsi de la gravitation de Newton, de la Relativité d'Einstein, de l'évolution de Darwin, j'en passe et des meilleurs.

      Alors où est le problème de MAES? Dans une très longue vidéo de notre ami Roger (que tu peux facilement trouver sur Youtube), cette théorie est présentée avec un peu plus de détails. Mais le plus important est qu'il propose sans s'en rendre compte quelque chose de très intéressant, une manière de tester sa théorie.

      Prennons un molécule d'eau. Tout le monde sait qu'elle a une forme coudée. Nous avons deux théories prédisant un angle à la molécule: la théorie A donne (de mémoire) >109° et la théorie B donne =120°. Les deux théories sont MAES et OMCLOA (pas forcement dans l'ordre). Nous pouvons maintenant mesurer l'angle réel de la molécule. Il s'agit d'un test, qui permet de juger en aveugle laquelle des deux théories décrit le mieux le monde qui nous entoure. L'une d'elle se trompera plus que l'autre, comment alors pourrait-on lui faire confiance pour quelque chose de plus complexe qu'une molécule?

      Hé bien mesurons l'angle de la molécule d'eau: 104,45°. Ce résultat est en accord avec la théorie A mais est en désaccord avec la théorie B. La théorie A est donc plus proche de la réalité, mathématiquement parlant elle est plus apte à décrire des choses comme les propriétés de solvant de l'eau... Ou les différentes formes de glaces.

      La théorie A qui a réussit ce simple test est OMCLOA, une version simplifiée de la mécanique quantique pour les nazes en maths que sont les chimistes. Elle est capable de prédire la forme de la plupart des molécules qui nous entoures à l’exception de certains radicaux et autres OVNIs de la chimie.

      La théorie B qui s'est lamentablement plantée dans la description de la molécule composant 70% de notre corps est MAES.

      Et RR avec son filston balayent d'un revers de main cette mesure "c'est pas grave". Si, c'est put*an de grave, et toutes les théories scientifiques que vous critiquez ne se permettent pas ce genre d'erreurs!

      Alors libre à vous de croire sur parole un éleveur de chèvres reconvertis en pseudo-physicien au crépuscul de sa vie, moi je retourne à mon labo faire des expériences, elles me parlent plus qu'un vieux moustachu atteint du syndrome Claude Allègre.

      R.I.P. R. Robert
    • Elric 11/03/2014
      Tiens ma mémoire n'a pas flanché, c'est bien >109° pour OMCLOA et =118° (120 à 2° près) pour MAES.
    • Laisser un commentaire :

      Connectez-vous pour laisser un commentaire.

    Demande de confirmation

    Etes-vous sûr de vouloir continuer ?