Knowtex

38786 liens
  • 19526

    Dossier – le dénialisme scientifique (ou négationnisme de la science) - version texte

    Comment identifier et reconnaître quasi à coup sûr les discours souvent pervers des dénialistes de la science (négationnisme de la science) ? Suivez le guide!

    • koeuf 26/02/2011
      ça fait du bien un tel article !
    • alanvonlanthen 26/02/2011
      Merci!
      On s'est dit qu'il était temps de faire quelque chose.
      Heureux que ça t'ait plu.
    • Venom 26/02/2011
      Excellent. :-)
    • pepejul 26/02/2011
      J'ai transmis le lien à ROger Robert...espérons qu'il le comprenne !
    • R_Robert 26/02/2011
      @ alanvonlanthen,
      Bonjour,
      Je crois que nous ne sommes pas très éloignés l'un de l'autre.
      Il serait judicieux que nous nous rencontrions, car il est toujours plus facile d'argumenter de vive voix.
      Je n'ai encore mangé personne et encore moins converti dans des croyances quelconques.
      J'aime les sciences et discute volontiers sur toutes les branches de la physique.
      J'ai commenté votre post dans les mêmes termes.
      Au plaisir de cette prochaine rencontre.
    • pepejul 26/02/2011
      c'est bien ce que je disais... il n'a rien compris...

      vous avez oublié de préciser que, hormis votre famille, vous n'avez jamais convaincu personne non plus....
    • alanvonlanthen 26/02/2011
      Bonjour,
      Je crois au contraire que nous sommes à des années-lumière l'un de l'autre. Aucune argumentation - fut-elle dispensée de vive-voix - ne me fera adhérer à cette forme de pensée. Ce n'est pas sur ce terrain-là que cela se joue. Si vous voulez me convaincre, je vous propose d'étayer vos hypothèses et de les publier dans une revue scientifique sous le contrôle de spécialistes.
      Dans votre commentaire sur mon post, vous avez raison sur un point, je cite: "je pense que vous êtes suffisamment adulte pour ne pas vous faire envoûter dans des propos dénués de toute logique".
      Du coup, je vous propose d'en rester là.
      Meilleures salutations.
    • pepejul 26/02/2011
      belle citation que celle de Niezche (je la reporte ici ) : "Le demi-savoir triomphe plus facilement que le savoir complet : il conçoit les choses plus simples qu’elles ne sont, et en forme par suite une idée plus saisissable et plus convaincante. (Friedrich Nietzche)"
    • Cthulhu 26/02/2011
      Quel formidable travail que ce dossier ! Qu'il est bon et revigorant de lire et d'entendre tant de bon sens et d'honnêteté intellectuelle en ces temps de retour en force de l'anti-science et l'anti-philosophie.
      L'idée de Pascal Diethelm proposant d'analyser les phénomène auxquels donne lieu le dénialisme à la lumière des informations que pourraient apporter les science cognitives est aussi un de mes grands rêves.
      Je pense que dans cette aventure, il serait bon de faire usage de la méthode nietzschéenne : se rappeler, comme il le propose dans "Humain, trop humain" que "l'homme a beau s'étirer de toute la longueur de sa connaissance, s'apparaître aussi objectivement qu'il voudra : le seul fruit qu'il en retire n'est jamais pour finir que sa propre biographie." Car il faut savoir que la majorité des négateurs de la science et de la philosophie sont aussi les défenseur des idées pures, des concepts indépendants du réél et du déni de la biographie.
      Je crois que c'est un des grand chantier de notre époque et je trouve cela passionnant.
      Merci, donc d'avoir ajouté un échafaudage à ce chantier et de motiver un peu plus des gens comme moi.
    • GMichnik 26/02/2011
      Très bon article :)
    • Cthulhu 26/02/2011
      mes excuses pour mes désastreuses fautes d'orthographe... j'ai honte en me relisant...
    • R_Robert 28/02/2011
      @ alanvonlanthen,
      Je lis sur votre site que vous n'êtes ni scientifiques, ni journalistes, ni particulièrement doués pour l’expression orale…
      Il faudrait être au moins bons lecteurs !
      En effet, dans les différentes discussions, avec presque toujours les mêmes intervenants, vous auriez constaté que j’ai répondu à toutes leurs questions, comme par exemples :
      - l’expansion terrestre ne signifie pas exclusivement une divergence des morceaux de coquille, mais qu’une convergence est également possible en fonction de la répartition des eaux autour de la zone.
      - L’image du comportement de la banquise, lors de sa solidification, permet d’expliquer ces chevauchements et de là, les charriages possibles.
      - Les océans jouent un rôle dans le modelage des zones de fracture et de l’entretient de ces déformations.
      De l’autre côté, vous auriez remarqué que le débat autour du modèle de l’atome à électrons statiques MAES, n’a jamais eu lieu. Il a été rejeté d’emblée et toutes les argumentations tournaient autour de la démarche et non pas sur le fond.
      Nous n’avons jamais débattu sur le concept de « bulle électronique », sur l’éther, et, POINT ESSENTIEL, sur le principe de la pesanteur…
      De plus, ils ont tous refusé de recevoir mon livre pour étudier l’ensemble de mes travaux.

      Comment, sur la base de si piètres renseignements pouvez-vous me cataloguer de dénialiste scientifique alors que vous n’avez pas tous les atouts en main. ?
      Je vous propose de compléter votre information en nous rencontrant, car nous sommes à moins de 4 km à vol d’oiseau, et vous refusez !
      Voudriez-vous me faire croire que vos intentions sont exclusivement du dénigrement voire de la diffamation ?
      Non ! Je n’ose imaginer de tels agissements, alors contactez-moi…
    • pepejul 28/02/2011
      citation : "Je lis sur votre site que vous n'êtes ni scientifiques, ni journalistes, ni particulièrement doués pour l’expression orale" HA HA HA ! déjà sur un article il s'agit d'expression écrite et non orale et de plus vous vous permettez déjà de juger les travaux des scientifiques dans des domaines auxquels vous ne comprenez rien mais maintenant vous en êtes même rendu à vous prendre pour un prof de Français !

      C'est vraiment un GROS COMPLEXE D'INFERIORITE que vous développez là cher ami...


      Et puis c'est incroyable cette obstination.... vous voulez complétez une INFORMATION ?

      Mais occupez-vous plutôt de votre FORMATION... dans 15 ans revenez nous voir avec un réel niveau dans au moins un des domaines dont vous parlez...

      Vous avez perdu toute crédibilité ici... c'est la cours des grands.
    • Cthulhu 28/02/2011
      Pour moi qui suis en train d'étudier en ce moment la psychologie développée par Alfred Adler, des interventions comme celle de @R_Robert sont très précieuses.
      Adler fait ressortir entre autre cette tendance humaine qu'est le désir irréductible d'être aimé, apprécié et de voir reconnue sa propre valeur, pour, en général, n'obtenir qu'un océan de larmes. Fragile et limité, l'homme dans sa faiblesse n'a d'autre recours que de se fier à ses représentations subjectives pour évaluer la réalité. Celles-ci permettent de tout justifier, même l'injustifiable, pour rendre la réalité un peu plus favorable et un peu plus maîtrisable La fragilité et l'instabilité du psychisme de l'homme tendent à se réactualiser à chaque nouvelle frustration. Et chaque frustration rend nécessaire l'antidote d'une compensation qui atténue ou annule la menace faite à son moi idéal et idéalisé. Et ces compensations se font selon la vision du sujet à l'égard de la vie et de la place qu'il y occupe. Il arrive que ces compensations se fassent sans tenir compte des autre ou contre eux, et renforcent ainsi l'impression d'hostilité de la part du monde qu'elles supposaient.

      C'est, très brièvement résumée, la raison pour laquelle le cas de notre ami @R_Robert me semble d'un intérêt certain, vu sous l'angle de ce que nous apprend Adler.

      Merci @R_Robert, du fond du cœur, car quoi qu'on puisse en dire, vous faites tout de même avancer la science, même si c'est malgré vous.
    • R_Robert 1/03/2011
      @ Cthulhu,
      Vous qui étudiez la psychologie, vous devez savoir que pour comprendre l'attitude d'un individu il faut un DIALOGUE.

      Il faut l'ÉCOUTER et surtout l'ENTENDRE !!!

      Dans toutes les discussions sur Knowtex, personne n'a écouté mes argumentations car elles ne correspondaient pas celles qu'ils voulaient entendre. Or, pour qu'un réel dialogue s'instaure, chacun devrait savoir TOUT ce qui m'a conduit à remettre en cause notre connaissance actuelle. Cette démarche serait simple car TOUT est écrit dans un ordre logique et agrémenté d'une multitude de figures dans un livre qui s'intitule "Les Sciences revisitées".
      Je ne suis pas un CAS selon la définition d'Adler, je suis seulement navré de voir le comportement du monde scientifique qui juge et condamne des idées sans les connaitre.
    • pepejul 1/03/2011
      Il n'y a pas besoin de lire plus loin que ce que vous avez écrit sur knowtex.... c'est déjà suffisant pour voir toute votre vacuité.

      Vous êtes un fat, monsieur RObert, doublé d'un cuistre !
    • pepejul 1/03/2011
      Je suis assez content de ma vanne : "pire qu'un négationniste de la Science, vous êtes un négationniste de l'intelligence"... hi hi hi
    • koeuf 1/03/2011
      "@ Cthulhu,
      Vous qui étudiez la psychologie, vous devez savoir que pour comprendre l'attitude d'un individu il faut un DIALOGUE.

      Il faut l'ÉCOUTER et surtout l'ENTENDRE !!!"

      heureux de vous l'entendre dire ! il vous reste à présent à tenter de l'appliquer
    • Schrodirac 13/03/2011
      Bonjour à tous,

      Je ne vous comprends pas, mes amis. Pourquoi le persécuter, l'honnir et l'agresser ainsi, sous prétexte que ce que vous avez appris sur l'atome (ou sur la Pangée, je m'en fous), ne coïncide pas avec vos livres d'école ? De plus, vos reproches ne tiennent pas deux minutes : ils sont faibles, très faibles. Tout ce que vous dites pour contester les théories de Mr Robert, se résume ainsi :

      > Non !
      > Tu dis n'importe quoi !
      > Un atome, ça ? Mais faites-moi rire !
      > Moi, je suis ça, et je sais que ce que tu dis, c'est pas... vrai. Na !

      Je ne sais pas, argumentez un peu : apportez aux lecteurs et à Mr Robert une preuve tangible de ce que vous contestez.


      Je précise que je ne fais pas la pub de Mr Robert, loin de là : je suis seulement outré de ne pas avoir vu un SEUL calcul, une seule équation démontrant que notre ami Robert est dans le faux, avec ses théories fumeuses ou non. De plus, les seules personnes ici à ne pas nous proposer d'équation pour nous expliquer en détail pour quelle raison Roger Robert est dans le faux, c'est vous ! Alors que notre ami Roger, lui, arrive avec tout plein de calculs (dans son livre, en tout cas) montrant pourquoi l'atome est comme il est, et pas autrement.

      Bien que cela soit secondaire, j'ajoute que suis physicien, et que j'enseigne la physique. Certes, je n'enseigne pas la physique de Roger Robert et je ne travaille pas avec sa physique, mais peut-être que demain, j'enseignerais une physique différente de celle d'aujourd'hui, et qui se rapprocherait, peut-être, de celle de Mr robert. Quoi ? Faut pas abuser non plus ? J'en sais rien, à vous de me dire...

      Encore une fois, s'il vous plait, apportez-nous une preuve à nous tous, une preuve qui serait susceptible de prouver que les théories d'RR sont fausses.…
      Afficher la suite Bonjour à tous,

      Je ne vous comprends pas, mes amis. Pourquoi le persécuter, l'honnir et l'agresser ainsi, sous prétexte que ce que vous avez appris sur l'atome (ou sur la Pangée, je m'en fous), ne coïncide pas avec vos livres d'école ? De plus, vos reproches ne tiennent pas deux minutes : ils sont faibles, très faibles. Tout ce que vous dites pour contester les théories de Mr Robert, se résume ainsi :

      > Non !
      > Tu dis n'importe quoi !
      > Un atome, ça ? Mais faites-moi rire !
      > Moi, je suis ça, et je sais que ce que tu dis, c'est pas... vrai. Na !

      Je ne sais pas, argumentez un peu : apportez aux lecteurs et à Mr Robert une preuve tangible de ce que vous contestez.


      Je précise que je ne fais pas la pub de Mr Robert, loin de là : je suis seulement outré de ne pas avoir vu un SEUL calcul, une seule équation démontrant que notre ami Robert est dans le faux, avec ses théories fumeuses ou non. De plus, les seules personnes ici à ne pas nous proposer d'équation pour nous expliquer en détail pour quelle raison Roger Robert est dans le faux, c'est vous ! Alors que notre ami Roger, lui, arrive avec tout plein de calculs (dans son livre, en tout cas) montrant pourquoi l'atome est comme il est, et pas autrement.

      Bien que cela soit secondaire, j'ajoute que suis physicien, et que j'enseigne la physique. Certes, je n'enseigne pas la physique de Roger Robert et je ne travaille pas avec sa physique, mais peut-être que demain, j'enseignerais une physique différente de celle d'aujourd'hui, et qui se rapprocherait, peut-être, de celle de Mr robert. Quoi ? Faut pas abuser non plus ? J'en sais rien, à vous de me dire...

      Encore une fois, s'il vous plait, apportez-nous une preuve à nous tous, une preuve qui serait susceptible de prouver que les théories d'RR sont fausses. Avant de lui cracher au visage, c'est la moindre des choses, la moindre des politesses.

      Merci à tous (je reviens après le déluge).

      @+
    • koeuf 13/03/2011
      "Encore une fois, s'il vous plait, apportez-nous une preuve à nous tous, une preuve qui serait susceptible de prouver que les théories d'RR sont fausses"

      les preuves, nous les avons fournies, si vous les trouvez faibles, dites-nous pourquoi, car au vu du dialogue que vous présentez, on se demande si vous les avez lues.
    • pepejul 13/03/2011
      Bizarre de la part d'un physicien de dire "prouvez que c'est faux"....

      Imaginez que demian, j'écrive un livre pour expliquer, hypothèses personnelles et calculs à l'appui que la planète mars a un noyau creux et rempli de pétrole... que diriez-vous ?

      Prouvez-moi que c'est faux ! Arrêtons là la mystification s'il vous plait... la preuve est à la charge de celui qui affirme quelquechose, c'est une des bases de la pratique scientifique... Monsieur Robert se prétend ingénieur, qu'il commence par respecter le protocole de toute publication scientifique, à savoir étayer ses "calculs" par des faits réels observables...or il n'y en a aucun. Ses propos ne sont qu'un échafaudage d'hypothèses reposant les unes sur les autres...

      En plus vous réclamez des "calculs" alors que RR critique justement que la science ne soit devenu que calculatoire et s'éloigne du concret...

      Roger Robert écrit ce qu'il veut sur son blog rigolo, il s'est retiré de la discussion sur Knowtex...chaque chose à sa place....
    • pepejul 13/03/2011
      C'est sympa d'être venu sur Knowtex juste pour défendre RR....
    • R_Robert 14/03/2011
      @ pepejul,
      Non, non, je ne me suis pas retiré de ces fils de commentaires qui n'étaient toujours pas des discussions, mais de simples argumentations contradictoires fondées sur les théories en vigueur.

      Si un jour vous écrivez un livre avec des théories fumeuses, j'aurais l'honnêteté intellectuelle de vous contrer uniquement APRÈS L'AVOIR LU INTÉGRALEMENT.
      Schrodirac a fait cette démarche et c'est certainement les impressions laissées par cette lecture qui le font réagir.

      Toutes vos argumentations contrant l'expansion terrestre ne tiennent pas la route, car vous n'avez jamais voulu comprendre que la gravitation est une erreur et que cette erreur intervient dans la théorie de la tectonique. Au niveau du MAES, vous l'avez simplement rejeté sous le prétexte que ma démarche n'est pas conforme au protocole scientifique.
      Si vous aviez LU INTÉGRALEMENT les Sciences revisitées, certainement que vos impressions auraient été autres et que vos commentaires se seraient transformés en un dialogue constructif...
    • pepejul 14/03/2011
      pfff...
    • GregFICCA 20/03/2011
      C'est quand même dommage que beaucoup de discussions sur knowtex soient polluées par ces joutes débiles...
    • GregFICCA 20/03/2011
      @ alanvonlanthen,

      Article intéressant, j'ai lu quelques unes des références concernant le cas Phil Morris. Edifiant.
      Toutefois il me pose quelques questions :

      (1)
      J'ai du mal à faire le distinguo entre le "dénialisme", l'alter-science et l'imposture scientifique.
      D'autant plus que bien souvent les auteurs donnent en exemple des cas de fraudes ou d'erreurs qui pour moi ne sont pas du même tonneau.

      Le cas Phil Morris est-il du dénialisme (dans le sens anglosaxon) ou simplement du mensonge doublé de fraude scientifique ?
      Pour être passé par la case labo de recherche, j'ai perdu il y a bien longtemps mes illusions sur le scientifique-chevalier blanc luttant pour la Vérité absolue, par la seule arme de sa pensée. Si tant est que j'en aie déjà eu cette vision. :o)
      Beaucoup de chercheurs sont tentés de biaiser leurs essais ou "d'arranger" les résultats d'expérience afin de parfaire leur vision du sujet traité. C'est définitif, les chercheurs sont des êtres humains.

      Concernant les études épidémiologiques, je me souvent d'une phrase de Chaipuki : "en statistique, avec un nombre suffisant de données, on peut facilement affirmer une chose et sont contraire". Chais pas si c'est vrai, mais en tout cas certains en sont tenté.

      (2)
      Quand on mentionne l'astrologie-numérologie-cartomancie, pourquoi les taxer de "pseudo-science" ? Ce sont des sciences OCCULTES, cad que leur logique N'EST PAS FALLACIEUSE, bien au contraire. Par contre, le problème qu'elles posent, c'est qu'elles sont ESOTERIQUES : leur logique est dissimulée et ne peut-être approché que par des "initiés".

      Voilà toute la différence qu'il y a entre l'astrologie et l'homéopathie par ex. : la première se revendique une science occulte alors que la deuxième se revendique du scientifiquement prouvé. Tiens,…
      Afficher la suite @ alanvonlanthen,

      Article intéressant, j'ai lu quelques unes des références concernant le cas Phil Morris. Edifiant.
      Toutefois il me pose quelques questions :

      (1)
      J'ai du mal à faire le distinguo entre le "dénialisme", l'alter-science et l'imposture scientifique.
      D'autant plus que bien souvent les auteurs donnent en exemple des cas de fraudes ou d'erreurs qui pour moi ne sont pas du même tonneau.

      Le cas Phil Morris est-il du dénialisme (dans le sens anglosaxon) ou simplement du mensonge doublé de fraude scientifique ?
      Pour être passé par la case labo de recherche, j'ai perdu il y a bien longtemps mes illusions sur le scientifique-chevalier blanc luttant pour la Vérité absolue, par la seule arme de sa pensée. Si tant est que j'en aie déjà eu cette vision. :o)
      Beaucoup de chercheurs sont tentés de biaiser leurs essais ou "d'arranger" les résultats d'expérience afin de parfaire leur vision du sujet traité. C'est définitif, les chercheurs sont des êtres humains.

      Concernant les études épidémiologiques, je me souvent d'une phrase de Chaipuki : "en statistique, avec un nombre suffisant de données, on peut facilement affirmer une chose et sont contraire". Chais pas si c'est vrai, mais en tout cas certains en sont tenté.

      (2)
      Quand on mentionne l'astrologie-numérologie-cartomancie, pourquoi les taxer de "pseudo-science" ? Ce sont des sciences OCCULTES, cad que leur logique N'EST PAS FALLACIEUSE, bien au contraire. Par contre, le problème qu'elles posent, c'est qu'elles sont ESOTERIQUES : leur logique est dissimulée et ne peut-être approché que par des "initiés".

      Voilà toute la différence qu'il y a entre l'astrologie et l'homéopathie par ex. : la première se revendique une science occulte alors que la deuxième se revendique du scientifiquement prouvé. Tiens, concernant les débats autour de l'homéopathie et des nombreuses études cherchant à la valider/ l'invalider, cf. la phrase de Chaipuki. ;o)

      Ce petit mot sur l'occultisme me permet d'introduire le lien de filiation qui existe entre les sciences occultes (et l'hermétisme) et sciences modernes (nées aux 16e siècles). Les deux ayant pour but (1) de dévoiler la connaissance ou les lois 'cachée' dans la nature et (2) de prédire les événements régis par ces lois. Les sciences dites modernes ayant pour principe fondamental la perte de l'ésotérisme et la mise en commun des connaissances produites afin d'établir une sorte de "progrès scientifique".

      "Amis de la secte, bonsoir..."
    • alanvonlanthen 9/11/2012
      @GregFicca. Wow, 1.5 an après sa publication, je découvre ton commentaire... Sorry, j'avais cessé de suivre le fil, pour les raisons que tu évoques dans ta 1e intervention. Yep, effectivement, avec le recul, je suis tout à fait d'accord avec toi, on ne devrait certainement pas ranger ésotérisme et pseudo-sciences dans la même catégorie, ne serait-ce que parce que l'astrologie ne sera vraisemblablement jamais remboursée par les caisses-maladie comme c'est le cas de l'homéopathie en Suisse ;)
      Au plaisir de te lire,
      Alan
    • Laisser un commentaire :

      Connectez-vous pour laisser un commentaire.

    Demande de confirmation

    Etes-vous sûr de vouloir continuer ?