Knowtex

38785 liens
  • 18159

    Vivre 130 ans, l'incroyable révolution de la science

    L'homme, pour la première fois, peut modifier et créer la vie en assemblant des molécules comme des Lego. Les perspectives sont vertigineuses : régénérer ou modifier des organes ou en concevoir de toutes pièces. Et, au bout du chemin, l'utopie hallucinante d'un monde de «post humains» immortels.

    • manOn 10/01/2011
      Pas étonnant que cet article émane du Figaro...
      Personnellement je n'y crois pas du tout, sans compter que ce serait une catastrophe d'un point du vue démographique, mais aussi social.
      Un pas de plus vers les inégalités en matière de santé: qui pourra se payer de nouveaux organes et les pilules de la longévité ?
      En attendant, voyons les dégâts que feront toutes ces molécules présentes en permanence dans notre environnement... on a peut-être atteint le maximum en terme de longévité humaine.
      C'était la note optimiste du jour... : )
    • manOn 10/01/2011
      Et puis, encore un de ces articles qui laisse penser que "la science va sauver le monde", sans s'intéresser aux enjeux politiques et sociaux, il serait temps de mettre un peu de nuance dans ce domaine !
    • AACasilli 10/01/2011
      complètement d'accord avec vous : on se croirait revenus quinze ans en arrière, à l'âge d'or de l'Extropy Institute californien. Au moins les Extropiens, eux, affrontaient les questions de l'extension de la vie et du posthumanisme avec un peu d'ironie (v. la hoax de Primo 3M+ de Natacha Vita-More, le faux homme du 3e millénaire - avec ses 'adjustable buttocks' et ses superpouvoirs grotesques...)
    • Laisser un commentaire :

      Connectez-vous pour laisser un commentaire.

    Demande de confirmation

    Etes-vous sûr de vouloir continuer ?